enfr
Follow me on TwitterFollow me on Facebook

CONSTANCE BOUTET/ FASHIONMAG.COM – 09/11/12

Constance Boutet, nouvelle marque de prêt-à-porter féminin à forte personnalité

“La coupe est importante mais je mise plus sur des vêtements simples et faciles à porter. Mon but est de mettre en valeur un imprimé fort”. Constance Boutet, qui a lancé sa marque éponyme en 2011, est une jeune créatrice présentant actuellement au concept-store The Space sa première collection printemps-été 2013, originale par ses motifs façon “Test de Rorschach”.

Constance Boutet collection printemps-été 2013. © Alexandra Meurant

Après ses études d’art appliqué, la créatrice s’oriente “un peu par hasard” vers l’école ESMOD où elle se forme au stylisme et au modélisme. Forte de ses expériences chez Dior, LVMH ou Céline, Constance Boutet se lance dans l’entrepreneuriat en créant sa propre griffe, largement inspirée de son goût pour l’illustration et de ses trois ans passés en Chine.

Pour sa première collection, 16 modèles en soie déclinés dans trois imprimés et 10 coloris, Constance Boutet réalise une impression digitale sur des tissus italiens et fabrique les vêtements dans son atelier showroom du 5 rue Poliveau à Paris. Ses créations s’adressent à une clientèle pointue et haut de gamme, les prix étant de 220 euros la blouse, 540 euros le pantalon ou 360 euros le foulard.

Elle vise aujourd’hui les petites boutiques multimarques de Paris et province, ainsi que des magasins à l’international, principalement en Europe et aux Etats-Unis. A plus long terme, Constance Boutet espère ouvrir son site de vente en ligne, sur le modèle d’un Net-à-Porter, adapté à l’image haut de gamme correspondant à sa marque. Côté produits, la griffe devrait s’élargir lors des prochaines collections à une ligne de bijoux.

Lorsqu’on lui demande quelles sont ses plus grosses difficultés en tant que jeune créatrice, Constance Boutet répond sans hésiter “le financement”. Cependant, pour elle, un petit budget est à la fois “un handicap et une force”. “On trouve de bien meilleures idées pour faire mieux et moins cher, et puis les fournisseurs sont en général sympas avec les jeunes créateurs, il existe une bonne entraide”, explique-t-elle.

Autre coup de pouce possible, le concours BabyBrand lancé par l’attaché de presse Gérald Cohen, dont Constance Boutet est l’une des participantes. Un concours récompensant une marque de mode existant depuis moins de deux saisons.
Par Sophie Chaudey

Posted on: Wednesday 12 September 2012   Comments 0

Leave A Comment