enfr
Follow me on TwitterFollow me on Facebook

Mode : Kanye West discriminé parce qu’il n’est pas gay ? Non, juste parce que c’est raté

Tribune de Gérald Cohen pour L’Obs|Le Plus – 09/10/2015

 

LE PLUS. Kanye West en est certain : ses collections sont critiquées parce qu’il n’est pas homosexuel et que le milieu de la mode, du coup, le discrimine. Gérald Cohen, qui travaille depuis des années dans ce domaine, adresse une lettre ouverte au créateur, et tente de lui expliquer que s’il est moqué, c’est parce qu’il lui faut peut-être gravir encore quelques échelons. 
Édité et parrainé par Audrey Kucinskas
Kanye West en est sûr : il est discriminé par le milieu de la mode (Chelsea Lauren/REX Shut/SIPA)

Kanye West en est sûr : il est discriminé par le milieu de la mode (Chelsea Lauren/REX Shut/SIPA)

Mon cher Kanye,

 

Qu’est-ce que j’apprends ? La mode te rejetterait parce que tu es hétérosexuel !? Ça persiste encore ces horribles préjugés ?

 

Le seul attaché de presse homme et hétéro

Figure-toi que, à mes débuts, il y a 20 ans (30 en réalité), j’étais – à ma connaissance – le seul attaché de presse homme et hétéro à travailler dans la mode à Paris.

Et je peux te dire que j’en ai bavé, mon Kanye.

Ma voix grave et caverneuse prévenait immédiatement les rédactrices de mode qu’elles avaient affaire à un « horrible hétéro ».  »

« Raccrochez c’est une horreur ! », me répondaient-elles avec la voix de Jane Birkin, avant de poser leur téléphone d’un geste souple de leur fin poignet.

 

J’ai forcé les portes des rédactions

Il m’a fallu forcer, gentiment, les portes des rédactions. Je débarquais à l’improviste dans leurs bureaux prétextant une course à faire à l’étage.

J’ai vidé leurs poubelles, porté leurs sacs, je les ai raccompagnées en voiture à l’autre bout de Paris.

« Mais si, je t’assure, c’est mon chemin ! »

J’ai trimbalé leurs chiens, gardé leurs chats en été, j’écoutais pendant des jours, souvent des mois, leurs peines de cœur.

J’ai même dit à Tamara qu’elle était belle…

 

J’ai appris à être utile

Année après année, j’ai appris à leur être utile, j’ai appris mon métier en les écoutant et j’ai enfin pu leur parler de « Mode ».

Les informations que j’apportais aux rédactions commençaient à leur être utile, mais pas indispensable non plus. Juste utile.

Puis les « professionnels de la profession » m’ont accueilli dans le cercle très fermé de la « Fashion Industry », et figure-toi qu’il y avait plein d’hétéros des deux sexes, mais aussi des bisexuels, des homosexuels et d’autres genres encore…

Et en réalité, tout le monde s’amuse très bien ensemble !

La seule chose qui m’ennuie encore un peu aujourd’hui, c’est ce mot « hétéro » que tu utilises. C’est juste le qualificatif le plus moche du monde, moi je dis juste que ‘j’aime les filles’.

Et sincèrement la sexualité des autres ne m’a jamais intéressé, ni concerné.

 

Kanye, tu ne t’es quand même pas foulé

Au fait, je suis allé faire un petit tour sur ton blog et c’est pas mal ce que tu fais… Bon, tu ne t’es pas foulé des masses ; mais c’est bien vu.

C’est pile ce que tout le monde fait déjà, en moins bien réussi, puisque forcément tu débutes.

J’en parlé hier avec Rick Owens, ce génie ! Il me disait que s’il lui arrivait de chanter parfois sous sa douche, il ne lui viendrait jamais à l’idée d’en faire son métier.

Tu pourrais faire un truc avec lui ? Même si c’est pas super bien payé ? Juste parce que c’est beau, ce qu’il fait, lui.

 

Gros bisou mon Kanye

 

 

« octobre 2015 »

 

Posted on: jeudi 12 novembre 2015   Comments 0

Laisser un commentaire