enfr
Follow me on TwitterFollow me on Facebook

Pourquoi Net-a-Porter, Alibaba ou Sephora fabriquent « leur » Instagram

De plus en plus d’enseignes ou de plateformes telles qu’eBay, Alibaba ou même Sephora ont développé ces dernières années leur propre support d’échange d’images. Le dernier en date ? The Net Set que le groupe Net-a-Porter a lancé le 13 mai dernier. Cette application, accessible uniquement sur invitation ou grâce à un code d’entrée, permet de mettre en ligne le contenu de nos dressing ainsi que notre style qui nous fait appartenir à une «tribu». En plus d’être un réseau social, The Net Set se veut être aussi une véritable plateforme de commerce (directement relié à son site mère Net-a-Porter) puisque les produits correspondant à notre «tribu» peuvent être achetés en quelques clics.

Capture d’écran 2015-07-15 à 10.09.47

La nécessité de créer le plus d’interactions possibles entre la marque et le consommateur mais aussi entre la marque et ses fournisseurs est de plus en plus importante aujourd’hui . D’ailleurs, l’étude de l’Université de Dartmouth a récemment montré que les Babys, comme aucune autre génération, choisissent non seulement l’information à laquelle ils seront exposés, mais la façon dont elle le sera. En aimant, suivant, épinglant une marque qu’ils soutiennent, ils personnalisent leur exposition à la publicité en fonction de leurs préférences.

Le premier vecteur d’influence restant le bouche-à-oreille, c’est par leurs propres réseaux sociaux que les marques souhaitent le réintégrer durablement puisque la consultation des avis de clients constitue une étape quasi obligée pour nombre de consommateurs.

Chez les BabyBrands , Instagram est un moyen de communication vers leur public et la presse qui les suit avec assiduité mais également vers les acheteurs internationaux au point qu’Instagram a presque remplacé leur force de vente.

Source : LATRIBUNE.FR

Posted on: mercredi 15 juillet 2015   Comments 0

Laisser un commentaire