enfr
Follow me on TwitterFollow me on Facebook

Aux Etats-Unis, les Babys mangent éthique

Connu pour ses restaurants haut de gamme Danny Meyer crée en 1990, la nouvelle génération de restauration rapide Shake Shack aujourd’hui présent dans 43 restaurants aux Etats-Unis et une vingtaine d’autres au Moyen-Orient et en Russie, Il ouvre ainsi la nouvelle ère du fast-food aux Etats-Unis : le plaisir régressif du fast-food sans les ingrédients industriels.  Après lui, des enseignes positionnées sur ce créneau comme Chipotle, Panera Bread ou Sweetgreen se multiplient outre-Atlantique

Capture d’écran 2015-07-20 à 11.07.16

Qu’ils fassent commerce de burgers, de salades ou de burritos, les nouveaux fast-foods ont en commun un logo soigné, des cuisines ouvertes, une bande-son pointue, quelques boissons alcoolisées, des ingrédients frais plutôt que congelés, et surtout un approvisionnement transparent et respectueux de l’environnement. Autre pionnière de ce mouvement, la chaîne Chipotle n’a pas hésité à retirer du menu son porc effiloché parce-que son fournisseur ne répondait plus à ses normes sur le bien-être animal. Au mois d’avril, elle est  devenue la première chaîne américaine de restauration rapide à bannir les OGM de ses cuisines.

Ces chaînes émergentes, les BabyBrands, qui ont vu leur part de marché doubler au cours des cinq dernières années commencent à recueillir davantage de mentions sur les réseaux sociaux que les géants Burger King et McDonald’s, dont les ventes sont en chute libre. Chez McDo et ses confrères, tous essayent de se refaire une virginité.

Cette révolution doit tout aux moins de 30 ans, les Babys . Nés pendant l’âge d’or du fast-food, les digital natives  ont à la fois la nostalgie des burgers avec lesquels ils ont grandi et une méfiance paradoxale envers les multinationales. Les jeunes Américains veulent manger éthique, ils sont prêts à dépenser plus pour cela, et ils sont suffisamment nombreux pour faire une différence.

L’industrie du luxe connaît un phénomène identique même si, par nature, les marques de mode savent mieux anticiper les changements que les marques de food et des autres industries.

Posted on: lundi 20 juillet 2015   Comments 0

Laisser un commentaire