enfr
Follow me on TwitterFollow me on Facebook

Lexique

Extrait du livre écrit par Gérald Cohen « La mode comme observatoire du monde qui change » – L’Editeur – 19€

 

Executive woman : Working girl, femme insuppor- tablement efficace dans tous les domaines. Rien à voir avec Le Ras-le-bol des superwomen de Michèle Fitoussi (Calmann-Lévy, 1987).

Fan : Client inconditionnel d’une marque de mode et de son directeur artistique, élevés aux rangs respec- tifs de religion et de dieu. Sur Facebook, se dit des personnes qui expriment leur adhésion et leur soutien à la page d’un produit, d’un groupe, d’une marque.

Fashion editor : Journaliste de mode, également appelé critique de mode.

Fashion industry : La mode est une industrie capitale en France, ses propriétaires se retrouvent tous en tête des classements des Français les plus riches. Le rayonnement mondial de la mode est tel que les usages de la fashion industry servent de modèles de communication à tous les métiers : banque, assurance, automobile… mais aussi au cinéma, à la politique et aux plasticiens.

Fashion night : Les folles fêtes de la fashion industry où tout est offert, sur invitation. Elles sont réservées aux fashion victims pendant la fashion week.

Fashion victim : Victime consentante de la fashion industry dont elle suit les diktats les plus extrêmes.

Gypsetteuse : Contraction de « gypsy » et de « jet- set ». C’est la version hype d’une bobo qui aurait ren- contré un geek qui travaille dans la finance.

Cocooning : Rester au chaud à la maison, en famille ou entre amis. C’est une tendance lourde de la mode qui a vu le jour en 1987, accompagnant les crises économiques de longue durée qui se succéderont. Associée aux styles vestimentaires tex-mex, american natives, amish et quaker, et aux tenues de jogging en molleton.

Community manager : Il anime sur les réseaux so- ciaux les comptes, pages, profils, événements… d’une marque et de son créateur en les actualisant plusieurs fois par semaine, parfois même par jour, et en répon- dant à leurs fans pour créer le buzz. Oui, il y en a qui sont payés pour faire ça pendant que vous perdez votre temps sur Facebook ou Twitter.

It : Personne ou objet bénéficiant du fait de son actualité de l’intérêt soudain des médias, souvent éphémère.

 

 

foncez-l-acheter

 

Posted on: jeudi 18 juin 2015   Comments 0

Laisser un commentaire